Library of the Geneva Monthly Meeting (Quakers)

Bibliothèque du Groupe de Genève de la Société des Amis (quakers)

—   Anecdotes : membres de l'Assemblée de Suisse —

Les anecdotes qui suivent sont des signes laissés par les Amies et Amis de l'Assemblée de Suisse 
dans la bibliothèque des quakers à Genève.

Quelques liens renvoient aux pages de l'encyclopédie libre Wikipédia ou ailleurs sur internet  
Les images marquées avec un peuvent être agrandies
Retour aux anecdotes de la bibliothèque des Amis à Genève
 

Membres du groupe de Genève
Félix & Violette Ansermoz
Emily Greene Balch
Marie Butts
Hélène Gautier
Bob Leach
Margaret "Peggy" Mangan
Margaret Meade
Hélène Monastier
Madeleine Savary
Hildegard Schaumann
Centre quaker international à Genève / QUNO 
Kevin Clements J. Duncan & Katherine Wood

Membres d'autres groupes en Suisse
Henri-Louis Miéville
Hélène Monastier
Edmond Privat
Hans Schuppli

Félix et Violette Ansermoz
Membres  des groupes de Lausanne, Neuchâtel et Genève.
Responsables de l'Hôtel pour étudiants à Genève dès 1940. Ils accueillent dans leur appartement le groupe local et le centre quaker de 1942 à 1946.

Voir aussi : Hélène Monastier.

Frederick J. Tritton
 

Dédicace dans Prayer and healing,
Frederick J. Tritton, 1950,
livre appartenant à “F. et V. Ansermoz”.

Warm greetings for Christmas and the new year
– Fred J Tritton – Xmas 1950”


Violette
Ansermoz-Dubois a écrit plusieurs livres sur les quakers et en particulier concernant les femmes : Elisabeth Fry
(1950), Margaret Fell-Fox (1977), Hélène Monastier (1982).

Elle a aussi fait plusieurs traductions, parfois avec son mari Félix.


Elle posède un livre  dédicacé par  Howard Haines Brinton :  Friends for 300 years : the history and beliefs of the Society of Friends since George Fox started the Quaker movement (New York, 1952).

Josephine Moffett Benton
 

Dans ce Pendle Hill Pamphlet de 1947, sur le thème du mariage et de la famille, l'auteure adresse ces mots à Violette :

Dear Violet Ansermoz,
of course you may
translate or do anything
you like with this
small writing so many
people helped put
together.
Some day I'll write
a long letter in asnwer
to your warm-hearted one.
Soringly, Josephine

Josephine Moffett Benton a écrit cette brochure de 36 pages pour le “Women's  Problems Group, Philadelphia.”

Violette Ansermoz participe en été 1972 à la marche John Woolman, à l'occasion du 2ème centenaire de sa mort.

Cette année-là, elle reçoit au moins trois livres offerts par diverses personnes.

- John Woolman in England (Henry J. Cadbury, 1971), offert par  Ted Milligan

- The Tukes of York in the seventeenth, eighteenth and  nineteenth centuries (1971) offert par Anne Martin, descendante des Tuke.

- The first Hertford Quakers, Violet A. Rowe, 1970 (ci-contre).


       

Violette Ansermoz reçoit ce livre  avec une dédicace de l'auteure, Violet A Rowe.

Violet A Rowe

Violette précise au bas de la page : “Lors de la marche John Woolman, à l'occasion du 2ème centenaire de sa mort (été 1972)”.

marche John Woolman


 

Emily Greene Balch
(1867-1961)
Elle a reçu le prix Nobel de la paix en 1946, en particulier pour son travail avec la  Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté (Women international league for peace and freedom – WILPF ).

Elle est venue en 1919 à Genève pour diriger la Ligue.
Membre du groupe de Genève dès 1920.

     Emily G. Balch  
 

Ex-libris dans The Confessions of St. Augustine, 1907 (reprinted, April 1909).

Marie Butts
(1870-1953)
Membre du groupe quaker de Genève depuis les années 1920, elle fut Ancienne (Elder) et clerk.
Secrétaire générale du Bureau international d'éducation (BIE)
 à Genève dès sa création en 1925. Elle était entourée de quakers et de personnes en relation étroite avec les Amis : Pierre Bovet, Adolphe Ferrière, Elisabeth Rotten, Edmond Privat.


 

Dédicace de Douglas V. Steere (Haverford, PA, 31.VIII.49) dans Time to spare, paru à New York en 1949.

Marie Butts a traduit Le dynamisme de la foi, livre de Rufus Jones paru en français aussi en 1949 (première édition en 1910 en anglais), avec une notice biographique signée Douglas V. Steere.
Elle a aussi traduit La présence ineffable (a testament of devotion) de Thomas R. Kelly, qui contient aussi une notice biographique de Douglas V. Steere.
   

Berthe Cand
Une des premières membres du groupe de Lausanne et compagne de Maya Ferrière.
Aussi membre du groupe de Genève.


   

Dédicace de Helena Griffith, datée de septembre 1946 à Lausanne.

Dans un livre de prières de 1929 : Along the road of prayer de T. Edmund Harvey.

Kevin Clements  
Collaborateur du QUNO dans les années 1980, il dédicace son livre intitulé Back from the brink : the creation of a nuclear-free New Zealand .
 
“For Geneva Friends
With love & thanks for your warmth & friendship 1982-1984 and for the diverse insights & wisdom you shared with me.
WarmXXX best wishes
Kevin [Clements]
6/12/88
Christchurch
New Zealand
 


   
 
 
Edouard Dommen
(1938- )
Economiste.
Membre du groupe de Genève.
Auteur de Les Quakers (Cerf, 1990) et du Glossaire quaker
(consultable en ligne).
        


   
Dédicace dans How just is the market economy? (Geneva, World Council of Churches, 2003)
 


   

Hélène Gautier (née Pictet)
(1888-1973)
Membre active du groupe de Genève dès les années 1930.
Fondatrice et première présidente (de 1937 à 1951) du Centre de liaison des associations féminines genevoises (CLAFG).

On possède une quinzaine de livre de sa bibliothèque, des années 1920 à 1960.
Edmond Privat lui a dédicacé un livre, ainsi que J. Duncan Wood et Robert Junod.
    


   
 
 

Dans ce livre édité à Paris en 1931,
La foi, la vie, et la pensée chrétienne de la Société des Amis (Quakers),
H. Gautier a inscrit :

“Hélène Gautier / 1935
La Bessonnette / Genève / Chêne-Bougeries”
(maison encore habitée aujourd'hui par son petit-fils),

puis elle ajoute cette citation,
qui l'a certainement marquée et inspirée :

“The home of Margaret Fox was
always open for the earnest
seakers of the Truth”.

   

Herbert et Ethel Jones
Ils sont appelés en 1920 à créer à Genève une ambassade quaker.
Auparavant, ils avaient fondé en 1900 l'école élémentaire pour garçons de Downs School (Colwall, Worcestershire).

Ethel était clerk du groupe quaker.

Ils ont eu un succès limité à Genève, semble-t-il à cause de leur ferveur évangélique et de leurs réticences face aux documents quaker rédigés en français.


 
 



Livre ayant appartenu à Ethel Jones et qu'elle a donné aux Amis à l'époque de la Taconnerie.  Il s'agit de Silent worship : the way of wonder de Lucy V. Hodgkin, Swarthmore lecture de 1919.
   
 
Clärly Knuchel (?-?), membre du groupe quaker de Bâle, active dans le Service civil international.
Voir : INFOREL
   

Robert Leach, dit Bob
(1916-2004)
Professeur d'histoire à l'Ecole internationale
de Genève. Il était passionné par l'histoire des quakers, en particulier concernant son État d'origine, le Nantucket.

Membre du groupe de Genève. Plusieurs fois clerk de l'Assemblée mensuelle et des Anciens.
A légué de nombreux livres, brochures et collections de périodiques concernant le quakerisme, en particulier concernant l'homosexualité.

     


 

  

Signature dans son livre (écrit avec Peter Gow)
Quaker Nantucket : the religious community
behind the whaling empire
(1997).
     

Bob Leach
a consacré ses dernières années à annoter ses très nombreux livres concernant le quakerisme.

Les informations contenues dans ces notes manuscrites sont très inégales.
Elles concernent souvent les relations de Bob avec les auteurs.
Elles sont aussi souvent illisibles !
   



 This book was a gift to me from my
cousin Myrtle Barr. It hab been read
possibly seven times in puritan Waterbury , Conn.
She bought it discarded. It bears the stamp
of a halfcentury ago. All the authors are
dead except Douglas Steere pretty well mindless
high in his 90s. Elton Trueblood died a year
or so ago - in a non-quaker retirement home
in Pennsylvania ...
Notes écrites en 1994 dans
The Pendle Hill reader (New York, 1950).
 


   

Dans The transformation of American Quakerism : Orthodox Friends, 1800-1907
de Thomas D. Hamm, 1988.
 

Margaret dite Peggy Mangan
(1908-2009)
Membre du groupe de Genève depuis 1947. Elle travailla pour International Refugee Organization puis pour le Bureau du Haut-Commissariat pour les Réfugiés.

At 97 years of age, she arranged a transfer from Geneva to Swarthmore in
Gerrard’s Cross in order to be with her younger sister.


 

"A Gift to
Margaret Evelyn Mangan
on her admission to the Society of
Friends by Westminster & Longford
Monthly Meeting in 10th month, 1941"

Dans Christian life, faith and thought in the Society of Friends (1922, reprint 1942) et aussi dans Christian practice (1925, reprint 1937).
  

Margaret Meade (née Wilson)
(1908-  )
Membre du groupe de Genève dans les années 1920 et 1930, trésorière en 1938-1940.

Ses parents Alexander et Edith étaient les premiers gardiens du Geneva Quaker Student Hostel en 1926-1929.


 

“To Geneva Friends Meeting Library
With best wishes from
Margaret Meade (née Wilson)
Treasurer, Geneva Meeting, 1939-40”
 
1997 (elle a 89 ans !)

Dans un livre de 1996 : The making of a modern Quaker : Roger Cowan Wilson, 1906- 1991, par Fred Brown.
Roger C. Wilson était le frère de Margaret.
   

Henri-Louis Miéville (1877-1963), professeur de théologie et philosophie, co-fondateur du groupe quaker de Lausanne.
Voir : Hélène Monastier
 

Hélène Monastier
(1882-1976)
Membre du groupe de Genève, puis fondatrice de celui de Lausanne dès 1932.
A publié des livres sur Pierre Ceresole et sur l'histoire du Service civil international (SCI) .
 


 


Lors d'une rencontre commémorative à Genève en 1970, Hélène offre ce livre récent à la bibliothèque des Amis, avec cette écriture hésitante (elle a 87 ans) :

For Geneva Quaker Library
Gift of
Hélène Monastier
1.III.1970 in
honour of 50th
anniversary of
Quakerism in
Switzerland
Given to Bob Leach personally
as chairman of special celebration
at oecumenical (sic) center at QM (Quarterly Meeting).

Livre : Pierre Ceresole : la passion de la paix, Daniel Anet, 1969.

Hélène Monastier nous a aussi laissé indirectement un livre de Henri-Louis Miéville.
Après le décès d'Hélène, ce livre a été remis à Violette Ansermoz.
Puis il est finalement arrivé à Genève.


     

(Reçu en souvenir d'Hélène)
Violette Ansermoz-
Dubois
Avril 1976


Livre : Foi et credo  d'Henri-Louis Miéville, paru en 1964.

Hélène Monastier a reçu en 1948 un livre dédicacé par Douglas V. Steere. Le livre venait de paraître.
 
Sur l'une des premières pages du livre se trouve fixée une photographie prise à Schloss Hünigen (Konolfingen, près de Berne) en automne 1940.
C'est là que les quakers suisses se réunissaient à cette époque.

On voit sur la photo Douglas V. Steere et Madelaine Jéquier. Elle tient une revue intitulée PEACE.



For Helene Monastier / in fellowship /
Douglas V. Steere / Christmas 1948
     


 
“Hüningen [sic], 1940, Automne”  
   (Photographie insérée dans Doors into Life)

Hélène Monastier a fait don en 1936 au foyer quaker pour étudiants à Genève, d'un livre d'Edmond Privat : Sagesse de l'orient au dela des religions, paru la même année.
 


   

To the Quaker Student
Hostel
from
Helene Monastier
Dec 1936.

 
Bertram & Irene Pickard
(Bertram 1892-1973)
Ils étaient secrétaires du Centre quaker international à Genève depuis 1926.
Ils sont restés à Genève jusqu'en 1948 (avec une absence pendant la guerre).








“I. Pickard – Christmas 1926”
Dans A memoir of the Right Honourable Sir Edward Fry, G.C. B., 1827-1918, by his daughter, 1921.



Cet ex-libris (bookplate) apparaît dans quelques livres.
Le dessin indique une date : 1923.  
 



Sur un numéro de Die Weiße Feder de 1939,
on peut déchiffrer :
“Pickard - S[ocié]té d[e]s Amis – au Palais”.
 


Dans Non-violence in an aggressive world,
A. J. Muste , 1940.
Ce livre porte aussi le timbre :
“Geneva Quaker House - International Seminars”.

Bertram Pickard reçoit un livre significatif au début de la Première Guerre mondiale :
Christ and war : The reasonableness of disarmament on Christian, humanitarian and economic grounds. A peace study text-book,
écrit par William Ernest Wilson (1880-1955).


 

“Oct 1914 B. Pickard
Given by A. N. Brayshaw”
 
Il s'agit vraisemblablement du quaker Alfred Neave Brayshaw (1861-1940), auteur de plusieurs livres, dont The Quakers, their Story and Message (1921, nombreuses rééditions), et leader spirituel des objecteurs totaux à la guerre (voir article de Thomas Kennedy dans Quaker Theology#11, 2005 ).
 

Edmond Privat
(1889-1962)
Ecrivain, professeur et journaliste. Pionnier de l'esperanto, ami de Romain Rolland et de Gandhi.
Membre du groupe quaker de Neuchâtel.

Il fait don à Hélène Gautier, semble-t-il après la guerre, de son livre sur les patriotismes et les nationalismes paru en 1931 à Paris. Il précise que les stocks de ce livre ont été détruits pendant la guerre par les nazis.

En 1948, il donne à Edinburgh une conférence dans le cadre de l'Assemblée annuelle des Amis, qui reprend le même thème : The clash of loyalties (publié en 1949 à Londres).
 


   


 
A Hélène Gautier-Pictet
avec mes meilleurs voeux
Edmond Privat
ce vieux livre de 1931 / dont le stock fut /
brulé par les / autorités nazies /
à Paris / en 1941

Madeleine Savary
(1879-1925)
Fondatrice du groupe de Genève en 1917-1918.
Une trentaine de livres de sa bibliothèque ont été donnés aux Amis après son décès, dont quinze nous sont parvenus (2007).




 

Dans The communion of life, Joan Mary Fry, Swarthmore lecture, 1910.



Dans Social service: its place in the Society of Friends, Joshua Rowntree , Swarthmore lecture, 1913.

Cette Joan, c'est Joan Mary Fry ? Cela paraît vraisemblable ! En 1910, Madeleine a environ 31 ans et Joan Fry 48 ans.
 



“Mademoiselle Savary ... from
B[enjamin] Seebohm Rowntree, 1909”
(dans Palestine notes and other papers,
John Wilhelm  Rowntree , 1906).
 

Hildegard Schaumann
(?-?)
Membre du groupe de Genève. 

Elle a laissé une quinzaine de livres portant son nom, dont plusieurs avec une annotation écrite en miroir. Quelques exemples sont reproduits ici, avec l'image inversée artificiellement pour être lisible !
 

Inscription dans 
Quaker testimony against slavery and racial discrimination, 1958.
La même image,
en miroir :
Friends House,
VI-VII '61
   
Inscription dans 
Where words come from,

Douglas Steere, 1955
La même image,
en miroir :
London Yearly Meeting,
May '55

Inscription dans 
The New Testament in the original Greek,
1947

Les mots suivants ont été ajoutés quand elle fait don du livre :
For the Library of Geneva Friends Meeting, from one of its "old" librarians. IX '71.
Miroir :
S. Paulo, 30 VII '52. 
(Tras e cun Lilo.)


Hildegard Schaumann

En sa qualité de biliothécaire du groupe de Genève (avant 1968), elle a annoté de nombreux livres en indiquant les dates de naissance et décès d'un auteur ou en apportant d'autres précisions.
 


 
Inscription sur la page de titre de 
Where words come from,

Douglas Steere, 1955

Hans Schuppli
(1924- )
Hans est un disciple de Elton Trueblood. Il
créa avec sa femme Ursula le Jochgruppen Haus, un home thérapeutique chrétien.
Il fut un temps membre de l'Assemblée suisse, et est resté un sympathisant du groupe quaker de Bâle.

Elton Trueblood a dédicacé pour lui les deux livres ci-contre, en 1968 et 1975, ainsi que While it is day : an autobiography (New York, 1974).

Voir aussi Friends Memorial Church.
 


 
Dédicace de Elton Trueblood pour Hans Schuppli, dans son livre Philosophy of religion (New York, 1957).
     
  
   

Dédicace de Elton Trueblood pour Hans Schuppli, dans son livre 
Robert Barclay (New York, 1968).
 
Margaret Wilson
Voir : Margaret Meade

 

J. Duncan & Katharine Wood
(1910-2006 et 1919-2001)
Directeurs du Centre Quaker International à Genève, de 1952 à 1977.


       

   
Ex-libris
dans One man's joy : essays
 de J.P. Hogan (Londres, 1975).

 

J. Duncan Wood

Deux exemplaires de son
livre le plus connu, Building the institutions of peace (Swarthmore lecture, 1962) sont dédicacés.

       
 


“Presented by the author”


   
“A Hélène Gautier,
en reconnaissance et en
souvenir affectueux de
La Grangette où le dernier
chapitre fut achevé à Noël
1961.
Duncan Wood
Genève
7.VI.62”


       Return - Retour   TOP        janvier 2008 - novembre 2009